« Éditions critiques: nouvelles questions méthodologiques » — 2ème partie

En association avec le Centre de Recherche Interuniversitaire sur les Humanités Numériques et la société canadienne des humanités numériques (CSDH/SCHN), le GREN est heureux d’annoncer un événement en deux parties sur les éditions critiques. La deuxième partie est une discussion autour de la conférence « Pour une philologie (numérique) des brouillons » d’Elena Pierazzo (Université de Tours), à visionner en amont de l’échange avec Emmanuel Château-Dutier (Université de Montréal) qui agira comme répondant.

Elena Pierazzo est professeur à Tours, au Centre d’études supérieur de la Renaissance, où elle est responsable de la Mention Humanités Numériques, du Master Intelligence des données de la culture et des Patrimoines et du Master Médiation Numérique de la culture et des Patrimoines. Après un doctorat à l’Ecole Normale Supérieure de Pise en philologie italienne en 2001, elle a travaillé à l’Université de Pise jusqu’en 2006 ; a été Research Fellow à l’Harvard Center for Italian Renaissance Studies « Villa I Tatti » de Florence (2002-2003) ; puis elle a travaillé au King’s College London (de 2006 à 2014) avant d’être élue professeur à l’Université Grenoble Alpes. De 2012 à 2015, elle a en outre été présidente de la TEI et en 2019 a co-présidé la conférence DH à Utrecht.

Cet échange aura lieu via Jitsi Meet (accessible directement via un fureteur Firefox ou Chrome):

https://meet.jit.si/GREN_EditionsCritiques2_EP_28janvier

(La première partie de notre événement a lieu la semaine précédente, 21 janvier 2021, avec une discussion autour de deux articles sur le projet d’Anthologie Palatine dirigé par Marcello Vitali-Rosati (Université de Montréal), avec Aurélien Berra (Université de Paris Nanterre) comme répondant.)

Ce contenu a été mis à jour le 18 janvier 2021 à 10 h 37 min.